RECRUTEMENT — Les spécialistes cynotechniques

 — Modi­fiée le 6 décembre 2022 à 12 h 26 

#BrigadeInside — Les spécialistes du groupe cynotechnique sont affectés à la 40e compagnie. Binomés avec un chien dont ils assurent le soin, le dressage et la conduite sur intervention, ils interviennent en appui des premiers intervenants pour deux types de missions.

Missions :

  • Recherche de per­sonnes
    L’engagement opé­ra­tion­nel de chiens per­met de loca­li­ser des per­sonnes éga­rées, des vic­times sous des décombres (effon­dre­ment d’immeuble, incen­die, etc.), mais peut éga­le­ment per­mettre de loca­li­ser des per­sonnes tom­bées à l’eau.
  • Risque ani­ma­lier
    Les spé­cia­listes portent secours aux ani­maux bles­sés et sont enga­gés pour la ges­tion des ani­maux dan­ge­reux afin de per­mettre l’action des inter­ve­nants, jusqu’à éven­tuel­le­ment la cap­ture et l’évacuation de l’animal sur une struc­ture adaptée.

Chaque jour, 4 mili­taires de la com­pa­gnie des appuis spé­cia­li­sés (CAS /​40e Cie) assurent la cou­ver­ture opé­ra­tion­nelle. Ils arment :

  • 1 véhi­cule risque ani­ma­lier (VRA) ;
  • 1 véhi­cule équipe cyno­tech­nique (VEC).

Ils tra­vaillent au quo­ti­dien en étroite col­la­bo­ra­tion avec le vété­ri­naire de garde de la BSPP que ce soit pour le sui­vi des chiens ou sur inter­ven­tion pour la prise en compte des ani­maux bles­sés et/​ou capturés.

Le cur­sus de for­ma­tion est long et demande un inves­tis­se­ment per­son­nel extrê­me­ment impor­tant. Après une sélec­tion per­met­tant d’évaluer les capa­ci­tés du can­di­dat (mili­taire du rang ou sous-offi­cier) à tra­vailler et vivre avec un chien, les diplômes néces­saires à l’engagement opé­ra­tion­nel sont acquis :

Recrutement & Formations

Le recru­te­ment de ces spé­cia­listes s’ef­fec­tue exclu­si­ve­ment et concerne des sapeurs-pom­piers déjà expérimentés. 

    1 — Pré­for­ma­tion (pré­re­quis)

    • SDE1.
    • Module A (15 h) : sen­si­bi­li­sa­tion du sta­giaire (sans chien).
    • Module B : sui­vi du déve­lop­pe­ment har­mo­nieux du chiot ou accou­tu­mance au chien adulte.
    • Module C (26 h) : débour­rage et déve­lop­pe­ment des qua­li­tés olfac­tives du chien.

      2 — CYN1 (40 h) : conduc­teur cynotechnique

      • CYN1 théo­rique sui­vi d’une appli­ca­tion de 6 mois minimum.
      • CYN1 pra­tique : éva­lua­tion certificative.

        3 — CYN2 (60 h) : chef d’unité cyno­tech­nique (pré­re­quis : 3 ans de CYN1).

          4 — CYN3 (28 h) : conseiller tech­nique cyno­tech­nique (pré­re­quis : CYN2 expérimenté).

          Laisser un commentaire

          Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

          Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

          Retour haut de page