NOUVEAU MATÉRIEL — Des ESAV puissance 3 !

Nicho­las Bady —  — Modi­fiée le 7 sep­tembre 2023 à 01 h 37 

A la Une ! — La Brigade a fait l’acquisition de trois nouvelles Embarcations de secours et d’assistance aux victimes (ESAV) à la fin du mois d’août 2023. Explications.

Actuel­le­ment « en rodage », ces nou­veaux engins seront opé­ra­tion­nels d’ici quelques semaines. Le 5 sep­tembre 2023, au centre d’appuis et de secours La Mon­naie, l’ensemble des réfé­rents « remise » du domaine nau­tique ont été for­més par des tech­ni­ciens de la marque Sillin­ger, construc­teur des nou­velles ESAV. Ces for­ma­tions portent notam­ment sur l’utilisation et la main­te­nance des embar­ca­tions. « Les bateaux demandent énor­mé­ment d’entretien, pré­cise le ser­gent Ludo­vic, chef de garde du jour. Bien plus qu’une voi­ture ! »

Les carac­té­ris­tiques des nou­velles ESAV sont remar­quables. Chaque esquif est équi­pé de deux moteurs hors-bord d’une puis­sance de 200 che­vaux cha­cun ! « Les ESAV pour­ront atteindre 80 à 90 km/​h, pour­suit le sous-offi­cier. Avoir des bateaux puis­sants per­met­tra de gagner un temps pré­cieux lors de nos départs en inter­ven­tion ! » En effet, les anciennes ESAV sont équi­pées de tur­bines moins per­for­mantes que les moteurs dou­blés des nou­velles… Ce gain de puis­sance sera très utile d’ici quelques mois. À l’été 2024, les Jeux olym­piques et para­lym­piques (JOP) de Paris mobi­li­se­ront toutes les forces de la Bri­gade, dont nos Spé­cia­listes en inter­ven­tion aqua­tique et sub­aqua­tique (SIA-SIS). L’acquisition de bateaux puis­sants per­met­tra d’améliorer la réponse opé­ra­tion­nelle, dans le domaine flu­vial, en pré­vi­sion des JOP. Mais avant de voir les nou­velles ESAV por­ter secours aux Pari­siens et aux nom­breux tou­ristes atten­dus, l’été pro­chain, nous devrions assis­ter à trois inau­gu­ra­tions tra­di­tion­nelles de bateau…

Photos : SCH Nicholas Bady

À LIRE AUSSI…

LA RÉVOLUTION DIPHASIQUE (ép. 6) — De l’air, moins d’eau : cette nou­velle tech­no­lo­gie va bou­le­ver­ser le métier de pompier !

Retour en haut